« Le guerrier pacifique « de Dan Millman

Blog de kasbahellouze :Le blog de la kasbah Ellouze, 'Le guerrier pacifique 'de Dan Millman

Ce livre est pour moi un des
meilleurs que j’ai lu

 sur l’enseignement
initiatique

et spirituel d’un maître à
un disciple. Je l’ai lu la premiere fois,

 il y a une vingtaine
d’année

et  c’est un livre
qu’on  peut relire réguliérement.

Pour ceux qui ne connaissent
pas n’hésitez pas !

Je le donne  et le
rachéte souvent

Voici quelques
citations que vous trouverez tout au long du
livre :

 

–         
Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour
créer du nouveau, et non pas pour se battre contre
l’ancien.


Le secret du bonheur ne consiste pas à rechercher toujours plus,
mais à développer la capacité d’apprécier avec moins.

– La connaissance seule ne suffit
pas, elle n’a pas de coeur.

– Incarne ce que tu enseignes, et
n’enseignes que ce que tu incarnes

– Il n’y a pas de moments
ordinaires.

– Mieux vaut commettre une erreur avec toute la force de son être
que d’éviter soigneusement les erreurs avec un esprit
tremblant.

– La mort n’est pas triste, ce qui
est triste, c’est que les gens ne vivent pas vraiment.

– La sagesse des siècles nous apprend
qu’il suffit d’approfondir une chose pour en connaître plusieurs
autres.

– Avez-vous remarqué que les leçons
dont nous avons le plus besoin, celles qui s’avèrent le plus
profitable, c’est toujours la vie qui se charge de nous les donner
?
     
                             
Extrait
:

«Tout commença en décembre 1966, qui marqua le début d’une
série extraordinaire d’événements dans ma vie. J’étais en troisième
année à l’université de Californie à Berkeley. Un jour à trois
heures vingt du matin, dans une station-service ouverte toute la
nuit, je rencontrai pour la première fois Socrate. (Il ne me dit
pas son vrai nom, mais après avoir passé un moment avec lui cette
nuit-là, je l’appelai d’instinct comme l’ancien sage grec ; le nom
lui plut et lui resta.) Cette rencontre fortuite, ainsi que les
aventures qui ont suivi, allaient changer ma vie.»

L’homme que l’auteur appelle
Socrate a réellement existé.

Âgé de presque cent ans,
Socrate révèle une formidable jeunesse d’esprit et un humour
décapant.

À son contact, Dan, un
sportif de haut niveau en mal de vivre, voit ses croyances
complètement bouleversées.

 Guidé par le vieux
sorcier excentrique,
 Dan triomphe peu à peu
de ses peurs

et de ses illusions pour vivre comme un amoureux et un
guerrier pacifique.

0 réflexion au sujet de « « Le guerrier pacifique « de Dan Millman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *